Historique

Le Pit à Bédard

Le Pit à Bédard est situé au milieu d’une terre à bois transmise de mon grand-père Armand à mon père André et aujourd’hui à moi. Quand j’étais plus jeune, mon père et moi allions bûcher sur cette terre l’hiver avec son snowmobile Bombardier B-12. Lui-même l’avait buchée quand il était jeune avec mon grand-père, mais c’était plutôt en chevaux à ce moment-là, on a d’ailleurs retrouvé les vestiges d’une station pour attacher et nourrir les chevaux non loin du Pit.DCP_2390

Dans les années 90, mon père avait commencé l’exploitation du sable (d’où vient le nom du Pit) sur une partie de la terre, mais avait arrêté pour des questions d’environnement, ce qui a laissé une demi-butte de sable gigantesque, qui caractérise le Pit aujourd’hui et qui donne lieu à plusieurs descentes acrobatiques. Plus jeune. j’allais souvent en vélo au Pit, c’était mon spot. Dans les années 2000, on a commencé à aller passer des journées là-bas et faire des feux le soir.

DSCF0033DSCF0002

2005 – 2007

On commence à faire des petits partys au Pit et j’organise une première épluchette officielle en 2005. On installe un filet de volleyball (très très cheap), on joue aux fers et l’on se fait une petite installation pour cuire les blés d’Inde. On répète l’événement en 2006 et 2007.

IMG_5179_smallDCP_1641IMG_1148_small       IMG_1144_small

2008

PITFESTFINAL SmallAvec des amis on décide de faire un petit show de musique cette année-là, on officialise l’évènement que l’on baptise «Pit Fest». On veut se faire des t-shirts et Cindy Labrecque nous dessine un superbe logo qui expose les éléments principaux du party; soit les fers, le feu de camp, le blé d’Inde et la musique. Il deviendra la base du logo de chaque année subséquente.  En plus des blé d’Indes on fait des hot dogs sur le feu.  Pour le show on monte une bâche sur des poteaux qui protège juste assez le drum et l’on utilise les batteries de deux voitures comme alimentation électrique.  On compte une quarantaine de participants à cette première édition officielle du Pit Fest. Photo 502_2_small

 

2010

PitFest2010Cette année-là on décide de construire un abri permanent pour la scène. Gilles le père d’Isabelle Couture dessine les plans et en un après-midi, avec sa femme Martine et de mes amis, on monte l’abri qu’on connait aujourd’hui.  Cette année-là on loue aussi une toilette portable.  Le concept de l’éco-festival voit le jour et l’on s’associe à l’agence de développement internationale Eco7 de Joanne Toms et Simon Flamand.  Le soir du Pit Fest, on a le droit à une prestation de Compute et du Pit Band, cette fois-ci à l’aide d’une génératrice. 70 personnes participent à l’évènement cette année-là.

DSCF8398_smallDSCF8421_small

gallery2013-10Affiche Pit Fest 2010

 

2011

NEWPitFest

Édition plus modeste cette année-là, pas de show de musique mais on investi sur le terrain de volley-ball, on installe des poteaux en bois et un vrai filet. Création du site web par Jonathan Gervais. 65 participants sont présents pour cette édition.

 

gallery2013-3Poster Pit Fest 2011

2012

PitFest2012_smallRezCette année-là on a de grands projets pour le Pit Fest! On décide premièrement d’étaler le festival sur toute la fin de semaine pour mieux profiter de l’effort mis à l’organisation.  On entreprend des travaux d’aménagement et de constructions plus importants.  John Corrigan nous construit une glacière géante pour pouvoir garder la nourriture au frais toute la fin de semaine.  On construit aussi un grand BBQ pour notre nouveau chef cuisinier Philippe Blouin-Labrecque et on améliore le choix de nourriture en ajoutant brochettes et hot dogs maison au blé d’Inde et hot dogs traditionnels.  On investit aussi en réaménageant le chemin d’accès au pit, le terrain de volleyball, les stationnements et le spot à feu. On introduit aussi le dodgeball comme activité en faisant un tournoi de showdown.  Les participants inventent aussi un nouveau sport qui deviendra très populaire sur le terrain de volleyball l’année d’après: le freesball!

IMG_6039

On fait deux soirées de musique.  Le vendredi est une soirée folk avec John Thomas, Gab Paquet, Jane Ehrhardt et l’Abobinable Fanny Fay et les Motherfolkers. Le samedi sera la soirée punk rock avec Compute, Retreat et le Pit Band. 123 personnes participent au Pit Fest 2012.

IMG_6098

 

vb.jane4

 

2013

PitFest2013On innove encore en ce qui concerne la nourriture avec quelques ajouts au menu.  On améliore le site du festival en agrandissant certaines zones et en réaménageant l’accueil et les abris du site. Antoine Ferland nous construit les fameux bancs-palettes pour s’assoir autour du feu et on acquiert plusieurs tables à pique-nique.  Geneviève Savoie nous sculpte un logo du Pit Fest géant à l’entrée du site.  On introduit le format 3 vs 3 lors du tournoi de dodgeball.  Les bands de la soirée folk du vendredi sont Jean-Dominique Hamel, Alexandre Duchêsneau et John Thomas.  À la soirée punk rock du samedi performent Outtamind, Still Insane et le Pit Band.  90 personnes participent au Pit Fest 2013.

Affiche Pit Fest 2013

IMG_1043_small

2014

PitFest2014On décide de refaire un logo du Pit Fest qui serait générique et avec lequel on pourrait faire une bonne quantité d’objets promotionnels.  On redessine donc le logo basé sur la première version faite par Cindy Labrecque en 2008.  On ramène les flammes, aspect important du Pit Fest!

 

 

PitFest_Redrawn_FINAL-5Pour ce qui est du site, on est victime de vandalisme durant l’été alors on fait beaucoup de réparation.  On ajoute une douche, une balançoire et plusieurs abris en cas de pluie. Éric Tremblay se joint à l’équipe sur le terrain.

On mise beaucoup sur les bands cette année avec les DeeJees (nos amis Daniel Veilleux et Jean-Philippe Lehoullier), JeanDo, Robert’s Creek Saloon, Retreat (pour une 3e fois au Pit Fest!) , Our Darkest Days et The Matchup.

PITFEST-Affiche-2014-LRIMG_2885 SmallIMG_2904 SmallMalgré la pluie, 106 personnes participent à l’édition 2014.

2015

PitFest_Logo_2015_esquisse6En 2015, des activités de financement, soit un show et un trounoi de dodgeball durant l’été permettront au festival d’être presque autosuffisant pour la première fois depuis sa création.  Patricia Morin se joint à l’équipe et s’occupe de la programmation musicale.  Manuelle Mainguy se joint aussi à l’équipe pour s’occuper de l’aspect artistique du festival. Stéphanie Langevin s’occupe de la nourriture et ajoute de nombreux choix délicieux au menu.  C’est la première année ou l’on introduit les passeports Premium, qui offrent certains avantages aux festivaliers comme des choix supplémentaires au menu, des tirages, le choix de réserver leur emplacement de camping, etc.

pit_fest_2015On construit une grande mosaique aux couleurs du Pit Fest que les festivaliers vont faire ensemble tout au long de la fin de semaine.

IMG_7870Côté installations, on aménage une douche et plus des plusieurs nouveaux abris. On change le beach volley libre en tournoi de 4 vs 4 et de 2 vs 2.

IMG_7900On a le droit au vendredi le plus enflammé depuis les débuts du Pit Fest avec Al Drapeau, 50 shades of punk rock et Late night munchies!  Le Samedi, on a droit à de l’excellent punk rock avec Hate it too, Dutch Nuggets et Les pas sortables.

IMG_801899 personnes participent à l’édition 2015 du Pit Fest.

Groupe 2015 Medium

2016

PitFest_Logo_2016_versionM

Cette année on innove côté installations avec un terrain complet de dodgeball, qui nous permettra de jouer des parties régulières. On doit aussi faire de l’excavation sur une partie de chemin qui mène au Pit afin de réparer celui-ci. Simon Bouchard nous aide en opérant l’excavatrice.

7 bands se partagent la scène durant la fin de semaine:

Stéphanie réussie à obtenir plusieurs partenariats intéressants côté nourriture, notamment avec la Ferme Simard qui nous procure une aide considérable!

Plusieurs bénévoles se rajoutent à l’équipe dont Vincent Binette, Josyanne Larivière, Sacha Dougé, Julie Hasbun, Maude Bérubé, MP Tremblay, Émilie Michaud, Olivier Biason et le retour de Simon Flamand!

117 personnes participent au Pit Fest 2016

2017

Cette année nous avons besoin de beacoup d’aide pour la préparation du festival afin qu’il soit réalisable. Plusieurs bénévoles de 2016 reviennent avec nous et un bon nombre de nouveaux s’ajoutent à l’équipe d’organisation: Marie-Lee Goulet, Catherine Stronikowski, Renaud Brisssonneau, Marie-Pier Cadrin, Sébastien Lachance, Sam Paré, Caroline Gagné, Élizabeth Gélineau, Anne-Julie Harvey et Christian Joncas.

Des corvées de nourriture sont organisées et plusieurs bénévoles y participent, ce qui aide beacoup à la préparation avant le festival.

L’abri de la scène construit en 2010 rend l’âme au cours de l’hiver, nous devons donc penser à une nouvelle solution pour abriter la scène.  Un bénévole de longue date, John Corrigan, nous aide à construire un système de tréteaux qui supportera un garage en toile.  Le résultat est un abri encore plus solide!

Le montage du site du Pit Fest étant de plus en plus complexe, un groupe de bénévoles de Dodgeball Drummondville, menés par Sam Paré, débarquent au Pit dès le mardi pour commencer le montage. Ils s’occupent aussi d’animer les jeux et les sports toute la fin de semaine.

On décide aussi d’étaler le festival sur une journée supplémentaire en commençant le jeudi soir au lieu du vendredi.  Une soirée Karaoke est organisée le Jeudi soir!

118 personnes participent au Pit Fest 2018!

2018

L’équipe de bénévoles du Pit Fest est de plus en plus solide avec le retour de presque tous les bénévoles de l’an dernier et quelques uns s’ajoutent à l’équipe d’organisation, dont Matthieu Terrien et Chanèle Sanfaçon.

Avec le succès des journées du Jeudi et du Dimanche en 2017, le festival s’étend un peu plus et on a maintenant vraiment 4 jours de festival remplis d’activités.

Des travaux d’excavation et de défrichage devront être financés cet été pour améliorer le chemin et le site et accueillir une participation record.  Nous allons aménagés de nouvelles zones de camping car l’an dernier seulement deux emplacements étaient librle samedi soir tellement il y avait de joyeux campeurs! Si la participation atteint les objectifs, nous allons pouvoir agrandir et ajouter un 2e terrain de volley et de dodgeball dans la prochaine année.

Avec quelques nouveaux partenariats, plusieurs promotions auront lieu au cours de l’été et durant le festival, dont les nouveaux sacs à surprise et l’introduction d’un projet qu’on voulait faire depuis longtemps, une chasse au trésor! 🙂

Le Futur

Nous avons plein d’idées pour le Pit Fest, et d’année en année nous nous appliquons à vous offrir un festival de qualité tout en s’assurant qu’il est le plus responsable possible, écologiquement et socialement. Ce qui est certain c’est que tant qu’on pourra le faire, nous allons continuer d’organiser ce festival!  Chaque année, je me trouve chanceux et reconnaissant de pouvoir participer à ce projet.

Vincent Bédard
Président et Fondateur
Pit Fest